Présentation - L'esprit du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation - L'esprit du forum

Message par Admin le Lun 6 Juil - 13:31

J’ai cherché durant longtemps à faire opposition à la montée de l'extrême droite. Mais, par fausse analogie historique peut-être, j’entrais en résistance contre lui sans qu’il soit pourtant au pouvoir, m’évertuant au final à lutter contre un ennemi invisible, lui accordant beaucoup plus d’importance qu’il n’en méritait, avec un stérile acharnement qui, bien sûr, lui profitait dans sa politique de victimisation.

L'extrême droite nationaliste et populiste ne part pas, globalement, d’une fausse réponse à un problème, mais d’un faux problème, la tapageuse « immigration ». S’opposer frontalement à lui, comme j’ai pu le faire, c’est finir par installer la légitimité d’un problème immigration, par exemple, qui n’existe pas. Je ne perdrais pas mon temps, comme j’ai pu le faire par le passé, à ressortir à nouveau mon attirail argumentatif rationnel à ceux qui sont sortis de toute rationalité, qui restent dans le déni. Qu’ils s’épuisent dans leurs acrobaties pour déformer la réalité.

Je n’ai trouvé que récemment la ligne qui me semble la plus viable, avec l’entrée dans l’âge adulte, mes études de philosophie et ma conversion au christianisme : la hauteur. Justement parce que je me sens, dans la spécificité de ma pensée, par mon idéalisme (et optimisme même) persistant pour la France, mon refus radical de notre société matérialiste, totalement minoritaire, je dois avoir le plus de hauteur possible, afin de ne pas perdre le peu de force, d’écoute, dont je dispose, dans ces épuisantes polémiques en place publique (bataille de chiffonniers pour moi). À mille lieues des autres peut-être, je dois suivre la route qui me semble bonne, opiniâtre, constant, imperturbable, sans me faire trop d’illusions, sans dévier, sans m’arrêter, sans accélérer ou ralentir, en m’agitant le moins possible, résistant, tenant le bon bout. On finira peut-être par m’écouter. Peut-être pas. Je tracerai mon chemin de pensée, pendant que les autres bavardent dans le vent devant la forêt de la postmodernité qu’ils ont à débroussailler. Au moins, il me contentera pour moi.

Je refuse tout appartenance passé ou présente. À vrai dire, je dis cela sans tristesse mais avec un certain apaisement : je me sens totalement seul, individu dans une société individualiste. Au moins, c’est net. Il n’y a pas de douleur : il n’y a rien, c’est tout, ni bonheur, ni douleur. Je ne vois plus la grandeur de ma patrie : je cherche les Victor Hugo, les Gambetta, les Clémenceau, les De Gaulle, les Jaurès, les Blum. Je ne vois personne qui leur ressemble de près ou de loin. Ce n’est donc même plus affaire d’opinion, mais de hauteur. Je ne vois pas pourquoi toute la France s’agite, alors qu’elle brasse du vent.

Personne à vrai dire ne connaît la solution aux problèmes de demain, à vrai dire, et moi comme les autres. Ce qui me stupéfait, c’est cette prétention insoutenable que chacun a, que là encore j’ai moi-même eu longtemps, à avoir « sa recette » qui n’est pas forcément miracle, mais dont, quand même, on est persuadé qu’avec des efforts, elle marcherait. En fait, désormais, rien de cela ne semble évident. Je ne crois même pas qu’il y ait de théorie, qui, si l’on pouvait l’appliquer totalement, fonctionnerait. Il m’apparaît que nous manquons crûment d’outils pour des problèmes nouveaux, en vérité. Pour ma part, j’avoue que j’ai besoin de penser, de former un jugement biaisé, et pas seul, mais avec d’autres citoyens, avec tout citoyen en fait.
Je me résous donc à abandonner cette stigmatisation des électeurs du Front National. Peut-on en vouloir au peuple français de croire les fausses promesses que ses responsables politiques assènent avec tant de ferveur apparente ? Peut-on accuser une nation d’espérer, de croire encore que ça ira mieux ainsi, même si elle se trompe ?

Dans ce forum, la porte sera ouverte à tous. Nous demandons seulement de faire un trait sur ses a priori et d’accepter la discussion, partant du principe que personne ne détient LA vérité.
 
Terrorisme, extrême droite ne sont les vers qui sont apparus sur les plaies, qui s’en nourrissent, mais il est évident que cette plaie d’une société en décomposition est beaucoup plus profonde et c’est elle qu’il faut aller chercher, en écartant les vers qui nous détournent du fond. Pour autant, le fond n’est pas, je crois aussi profond que l’on croit. Je crois que nous surestimons largement les malheurs dont nous sommes accablés, comme si notre pays était au bord de la famine ou guerre civile, comme ça peut être le cas d’autres.

C’est la faute aux media, c’est la faute aux hommes politiques, c’est la faute au Front National, c’est la faute aux islamistes, aux fainéants, aux francs-maçons, aux Juifs, aux Arabes, au français moyen, aux chanteurs qui ont mauvaise influence sur la jeunesse, à l’américanisation, aux nouvelles technologies...  Chacun se présente alternativement avec un de ses termes en disant que « tout vient de là ». Nous ne sommes même pas capables de penser qu’il y a plusieurs facteurs, que c’est un tout ! Eh bien : merde ! En fait, c’est nous tous qui sommes non pas fautifs, mais responsables. C’est nous avons à choisir d’être fautifs ou pas en fonction de demain. Et notre passé, -si lourd à porter- plus que le présent, qui est fautif. C’est-à-dire la colonisation, les guerres mondiales, les totalitarismes, le capitalisme et le libéralisme sauvage, le matérialisme déshumanisant, toutes ces horreurs que l’on n’en finit pas de ressasser, entraînant le déclin de l’Occident, et que plus personne ou presque n’oserait prêcher, sur lesquelles nous ferions bien de tirer un trait, d’oublier donc. On pourrait y voir une crise beaucoup plus profonde, de valeurs mais ne doublons pas un problème politique d’un problème philosophique, ne le compliquons pas davantage. Nous analyserons le pourquoi du comment quand nous en serons sortis. Futur, futur ! De l’air, de l’air !

Le forum que je veux créer est donc une réponse au choc que j'ai reçu suite aux scores du Front National aux européennes de 2014. Pour autant, il prétend largement sortir de la vision purement nationaliste du FN, qui tend justement à le voir comme un phénomène spécifiquement français, alors que les dites élections avaient justement montré que le phénomène d'europhobie, de montée de l'extrême droite nationaliste et populiste est justement généralisée. Ce n'est donc pas le FN que je vise directement (ce serait lui faire trop d'honneur) mais ce dernier qui a joué le rôle de déclic dans un combat plus vaste, contre un nationalisme populiste, qui trouve, pour moi, des origines beaucoup plus profondes historiquement dans la droite bonapartiste, par exemple, mais surtout, aujourd'hui, dans, au sortir de la guerre froide et des combats pour la démocratie, dans le projet d'une version musclée de la démocratie, une "adaptation" locale, sorte de juste milieu systèmes politiques passés traditionnels et la vision puriste, "orthodoxe" de la démocratie, universelle, écologique, socialiste, démocrate, internationale que défendent encore les milieux européens plus idéalistes...

Disons le clairement donc : le parallèle historique de la montée de l'extrême droite comme celle des ligues fascistes n'a aucun sens, car l'époque est radicalement différente. Il faut reconnaître que c'est un phénomène radicalement nouveau face auquel il faut adopter des positions nouvelles et voir qu'il est loin de nous concerner seulement en France, par le FN que nous entendons partout dans les media, mais traduit une tendance générale. C'est aussi un des changements qui est intervenu dans ma position, depuis que j'ai compris la hauteur nécessaire.
La réponse de ce forum face à la montée des extrêmes n'est donc pas un « non, c’est pas bien » moralisant mais une réponse par la réflexion par la pensée, par la profondeur, par les actes, qui cherche à élaborer, quoique tardivement, un discours positif, constructif et réaliste. Il ne cherche pas à s’y opposer frontalement mais à poser les vraies questions, à montrer qu’il y a d’autres manières que de réagir au mal par le mal. Il n’accorde pas, pour autant, à ces agitateurs plus de place qu’ils n’en méritent. Il cherche à ouvrir à d’autre sujets à partir de ce sujet fondamental, montrer qu’il n’est que la face émergée d’un iceberg, plutôt qu’à ramener les autres sujets à ce dernier, comme cause de tous les maux.

Le Front National vient aujourd’hui faire écran à la réflexion par les passions qu’ils déchainent. Il est avant tout une perte de temps formidable qui tend à nous empêcher de penser les véritables problèmes, alors que le temps est compté ! Il vient s’adjoindre sur la plaie et, prétendant la guérir, il l’envenime menace de la gangréner. Un traitement adapté consiste à enlever, premièrement, les vers qui prolifèrent sur la plaie, à écarter l', puis à traiter la plaie elle-même, à proposer une réponse adaptée face aux problèmes auxquels le FN se prétend répondre.

Au milieu de cette agitation en tout sens, je veux tenter de tracer, avec vous, UNE (et non pas « LA » bien sur) route. Je veux que cette route soit droite, ferme, inflexible. Il ne s’agit pas d’un énième forum d’actualité. L’actualité mondiale menace de nous noyer sous un torrent d’informations. Ce forum s’intéressera aux grands dynamiques, non pas aux détails. Le commentaire des faits mondiaux successifs n’y aura pas sa place. Il s’agit de voir les choses dans leur ensemble et avec recul, non pas linéairement « comme ça vient ». Je veux essayer de dégager un espace de réflexion libre, sain, aéré, parmi cette jungle étouffante de réactions à chaud. Internet sera avant tout un outil mais en aucun cas ce forum ne veut en épouser les règles d’instantané perpétuel ou de record de followers etc. Il veut justement plutôt en présenter un autre emploi, rationnel, régulé, maîtrisé. Il s’agit de construire pierre après pierre des éléments de discours et de réponse, en vue d’une solution commune et pas seulement d’un vain échange de points de vue. Cet espace aura donc son temps propre, celui d’un temps long qui est celui de réflexion. Peut-être passera til à côté des polémiques du moment, peut-être ne répondra til pas à temps. Tant pis. Ce n’est pas son objectif. Ce forum veut avant tout comprendre le monde extérieur et développer un lieu « désengorgé » des discours dont on ne cesse de nous rabattre les oreilles.

Admin
Admin

Messages : 21
Date d'inscription : 03/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://francedumonde.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum